Des Mots Pour 1 Don

Ma passion des mots au service d'organisations caritatives qui oeuvrent pour la sauvegarde de l'environnement

À propos


À propos
Je suis une auteure indépendante, ce qui veut dire que j'ai choisi la voie de l'Autoédition pour publier mes écrits.
J'ai décidé d'utiliser ma passion de l'Ecriture pour apporter ma contribution à des organisations qui œuvrent pour la sauvegarde de notre planète.
Ainsi, je reverse tous les bénéfices de mes ventes aux associations ci-dessus.
Je vous en parlerai au fil de ce blog...

A noter que ce blog n'a pas pour vocation de vendre mes ouvrages.
Pour cela, la boutique de mon site internet est tout à fait adaptée.
Merci





EFFEUILLAGE DE BLOG


Un blog permet de rester plus présente auprès de mes lecteurs. Je peux ainsi vous parler de mon histoire d'auteure, mes projets, mes inspirations, mes aspirations et les sujets chers à mon cœur, comme la sauvegarde de l'environnement. J'espère vous apercevoir, au détour d'un article... (Pour la NEWSLETTER, inscrivez votre @mail à l'emplacement prévu, en pied de page )

IDÉES DE COUVERTURE

J'aurais grand besoin de votre aide pour choisir... Merci d'avance...

En savoir plus
MON NOUVEL OUVRAGE EN COURS

Les étapes de travail pour l'écriture de mon nouveau roman

En savoir plus
LA FIN D'UNE BELLE AVENTURE

Un livre qui ne verra finalement pas le jour

En savoir plus
MON NOUVEAU ROMAN

Et si je vous parlais un peu de mon nouvel ouvrage en cours d'écriture?

En savoir plus
AIDE AUX AUTEURS

Je pense qu'il est utile de partager sa propre expérience pour aider les nouveaux auteurs indépendants.

En savoir plus
ENGAGEMENTS POUR LA PLANETE

Agir pour la protection de l'environnement est une nécessité absolue

En savoir plus
RICHARD DEAN ANDERSON " Je suis un Lyonnais"

Richard Dean Anderson présent au Lyon Game Show le 22/09/2018. Une journée mémorable pour tous ses fans

En savoir plus
COMPTE-RENDU n° 2 (22/09/2018)

Par honnêteté vis à vis de mes lecteurs, j'ai décidé de les tenir informés de mes ventes et des bénéfices reversés à des organisations caritatives, grâce à eux.

En savoir plus
MA PREPARATION POUR "LYON GAME SHOW"

Première intervention pour la promotion de mon livre: ça ne s'improvise pas. Ma rencontre avec Richard Dean Anderson non plus...

En savoir plus
Pourquoi ce livre?

La genèse de ce livre

En savoir plus
Les Indés, ma communauté

Les auteurs indépendants - les Indés comme on dit - sont des gens passionnés. Leurs sites et blogs sont truffés de choses intéressantes à découvrir.

En savoir plus

"Gohrmicia et la Prophétie des Deux Lunes de Belten" (Tome I)


Et si vous vous lanciez dans les aventures de Gohrmicia et Duist, à travers l'étrange Forêt de Gohrm ? Et si vous tentiez de percer le mystère du noble Centaure Proteeghast ? Et si vous découvriez l'incroyable Vérité par-delà les Dimensions d'où nul n'est sensé revenir?

"Gohrmicia et la Prophétie des Deux Lunes de Belten" (Tome I)



La Prophétie, vieille de 2000 ans, finira-t-elle par s'accomplir? La menace grandit et la planète se fragilise!
Les Croyances Ancestrales s'amenuisent.

Seule Gohrmicia, la grande prêtresse de la Vallée de Gohrm, pourra peut-être sauver l'équilibre de vie.
Elle est née pour cette mission : combattre cet Ennemi Immortel dont elle ne connaît ni le nom, ni le lieu où il réside, ni les armes, ni le moment où il attaquera.

Elle n'est qu'au début de sa quête et pourtant le temps lui est compté…




Publication:

ISBN : 978.2.9543847.0.2 (janvier 2013)
421 pages - Imprimeur: Copy-Média

En vente sur : mon site internet
Ou en format KINDLE sur : Amazon

Comme pour mes autres ouvrages, les bénéfices de ce livre sont reversés à des organisations qui œuvrent pour la sauvegarde de notre planète.
Ainsi, avec "Gohrmicia et la Prophétie des deux Lunes de Belten", je soutiens : Waterkeeper Alliance

"Gohrmicia et la Cité Ephémère" (Tome II)


L'aventure de Gohrmicia et Duist continue... Encore plus loin...plus incroyable...

"Gohrmicia et la Cité Ephémère" (Tome II)

Gohrmicia a disparu! Duist est anéanti.
Son unique but à présent : retrouver Gohrmicia, la Grande Prêtresse de la Vallée de Gohrm, qui lui a fait don de son Energie Bénéfique.

Mais où chercher l'indice qui lui montrera le chemin? Qui aurait pu imaginer qu'une énigme vieille de deux mille ans était en sommeil, attendant que ce jeune homme - et aucun autre - vienne la réveiller, pour que s'écrivent les pages de ce futur indécis...

Une course contre le temps... L'amour pour oriflamme... Une ancre plongée au cœur de l'improbable... Le réel et l'irréalité de la conscience mise à rude épreuve... L'ignorance à chaque pas... Mais une force toujours présente, résumée en deux mots, ces mots qui font de Duist, un être d'exception : Tempérance et Détermination...


Publication:

ISBN : 978.2.9543847.2.6 (février 2014)
506 pages - Imprimeur: Copy-Média

En vente sur : mon site internet
Ou en format KINDLE sur : Amazon

Comme pour mes autres ouvrages, les bénéfices de ce livre sont reversés à des organisations caritatives qui œuvrent pour la sauvegarde de notre planète.
Ainsi, avec "Gohrmicia et la Cité Ephémère", je soutiens: Waterkeeper Alliance

"Richard Dean Anderson, d'Esprit et de Coeur"


La biographie en français (NON OFFICIELLE) de l'acteur américain ayant joué deux rôles phares à la télévision : MacGyver (de 1985 à 1994) et Stargate SG1 (Colonel Jack O'Neill, de 1997 à 2007)

"Richard Dean Anderson, d'Esprit et de Coeur"
RICHARD DEAN ANDERSON...
Ce n'est pas un amoncellement de dates disparates, mais une vie bien remplie, une vie d'action et de réflexions, de détermination et de passions, une vie jalonnée de vrais défis qui auraient pu sembler totalement irresponsables et pourtant domptés par une personnalité forte au charisme indéniable.

RICHARD DEAN ANDERSON...
C'est une "philosophie", un homme qui a façonné son propre axe de vie. Ce gars du Minnesota avait tout pour devenir un délinquant juvénile, mais il est devenu une icône pour des millions de gens dans le monde entier, par son professionnalisme, son altruisme, son originalité, son humour, sa sensibilité, son talent bien sûr et bien d'autres qualités humaines. Irremplaçable MacGyver ou irrésistible Jack O'Neill de Stargate SG1, sa carrière s'est faite sur le petit écran, mais cela ne lui pose aucun problème existentiel.

Au-delà de l'acteur, c'est l'histoire d'un homme simple et rayonnait que ce modeste livre souhaite vous narrer, un homme nature qui a toujours refusé l'appellation de "star", une personnalité hors du commun, un esprit et un cœur tournés vers les autres et l'environnement, un axe dont il ne déviera jamais... (Cf. 4e de couverture)




Publication:

ISBN : 978.2.9543847.4.0
Copyright© : WRF51H7 Dominique Guenin, 12/08/2017
388 PAGES - Imprimeur : Copymédia (Label Imprim'vert)

MALHEUREUSEMENT, CE LIVRE N'EST PLUS DISPONIBLE A LA VENTE DEPUIS LE 15 DECEMBRE 2018

Comme pour mes autres ouvrages, les bénéfices des ventes de mes livres sont reversés à des organisations caritatives qui oeuvrent pour la protection de l'environnement.
Avec "Richard Dean Anderson, d'Esprit et de Coeur", j'ai soutenu l'organisation Sea Shepherd.

Grâce à mes ventes effectuées entre le 12/08/2017 et le 15/12/2018, j'ai pu reverser la somme totale de 950€ 
Merci à tous ceux qui ont, grâce à leur achat, apporter leur contribution pour soutenir cette organisation avec moi.

POURQUOI CES ARTICLES?


L'aventure de mon nouvel ouvrage en cours. Sans en dévoiler tous les secrets, j'ai envie de partager avec vous les étapes de sa réalisation.

POURQUOI CES ARTICLES?

J'aime beaucoup connaître la manière de travailler des auteurs, comment ils organisent leur journée d'écriture, quel est leur environnement de choix etc... Expliquer les étapes de construction d'une histoire, le développement des personnages etc... Il existe autant de façons d'écrire que d'auteurs bien sûr. Malheureusement, peu d'entre eux parlent de ce genre de choses. L'une des raisons est peut-être que nous ne leur posons pas la question. Une autre raison est peut-être la crainte d'en dévoiler un peu trop.

Si j'ai décidé de développer cette rubrique "MON OUVRAGE EN COURS", c'est pour faire ma propre auto-interrogation, une manière aussi d'exorciser les difficultés qui n'arrêtent pas de me faire des pieds-de-nez tout au long des pages d'écriture.
Et je vais le faire d’une manière ludique : je vais être le journaliste qui pose les questions et l’auteure qui y répond. Partager avec vous mon "décorticage" personnel est aussi une main tendue vers vos propres ressentis, que vous soyez auteur, lecteur, de passage sur ce blog par hasard, ou mes Amis... Merci par avance pour vos coms...

Bienvenue dans mon nouveau monde :
"Les Gardiens du Sceau" 
ISBN n°  978-2-9543847-8-8
©Dominique Guenin, 05/2019 


Lien vers l'article suivant : ​Où, Quand, Comment?​​​

Où, QUAND, COMMENT?


Où écrivez-vous?

J'écris toujours chez moi, dans mon salon. C'est mon environnement personnel. Il n'a rien de "spécial", mais j'y suis à l'aise. Je n'ai pas besoin de me confectionner, comme certains le font -- et je respecte tout à fait cela -- un espace réservé à l'écriture, avec une configuration des meubles et objets bien particulière, fenêtre en face ou dans le dos, ambiance feutrée ou au contraire lumineuse. 

J'ai simplement besoin de solitude pour écrire, je suis incapable d'aligner une phrase si je me trouve au milieu d'autres personnes. Tout au plus, puis-je avoir une idée, je la note immédiatement sur un morceau de papier que je plie en quatre dans mon étui à lunettes pour m'en resservir plus tard, quand je serai seule.


Quand ?

C'est un de mes nombreux problèmes! Je répondrais : "pas autant que j'aimerais pouvoir le faire".

En effet, je ne vis pas de mes écrits et je pense que ce ne sera jamais le cas.

Je suis secrétaire médicale dans un cabinet de radiologie et cette activité — je ne souhaite pas la nommer « métier » parce que ce n’est pas vraiment un choix — m’occupe cinq jours par semaine, + 1 samedi matin sur 4. Si l’on tient compte des autres occupations quotidiennes inhérentes à la tenue d’une maison, il est certain que le temps réservé à l’écriture est très restreint. J’ai un petit avantage néanmoins : mes enfants sont grands, ils ne vivent plus avec moi.

Dans l’état actuel des choses, le weekend reste donc le moment privilégié pour écrire. Enfin, il sera toujours impossible de consacrer 48 heures à l’écriture ces deux jours-là. Mais, en général, le samedi (quand je ne travaille pas le matin) est quasiment immuable. Quant au dimanche, il est écourté pour me permettre de passer du temps avec ma maman âgée.

Les soirées sont des moments où il m’est difficile de plonger dans les aventures de mes personnages. L’esprit n’est pas serein après une journée de travail dans le médical. La fatigue est là, le besoin de détente devant un bon film, une émission intéressante à la TV, ou me plonger dans la lecture d'un bon livre sont aussi mes alternatives au stress journalier. Je suis également avide de lumière naturelle, j'ai besoin de la luminosité du jour pour écrire (j'essaie de me soigner).  Pourtant, ma table reste jonchée de mes notes et mon PC est toujours à portée de main. Il arrive qu’une idée me vienne, même devant un reportage (qui peut d’ailleurs parfois provoquer sa venue). Je me précipite sur un stylo et une page de carnet pour la noter afin de ne pas l’oublier. Parfois, de causes à effets, elle provoque un flot de réflexions qui m’entraîne à allumer mon écran et à retrouver le chapitre en cours pour lequel une modification s’impose et ne peut attendre.


Qu’en ressentez-vous ?

De la frustration pouvant aller jusqu’à un sentiment de malaise et de déprime.

Je sais qu’il m’est impossible de quitter mon travail actuel pour me consacrer entièrement à l’écriture. Ce ne serait pas raisonnable. Mais, à certains moments, cela me pèse vraiment. Lorsqu’un weekend m’a permis d’avancer honorablement dans le déroulement de mon ouvrage en cours, je sens venir le lundi avec appréhension : mon esprit va obligatoirement se détourner de l’écriture pour retrouver l’atmosphère totalement différente du cabinet de radiologie, brisant nette la complicité entretenue avec mes personnages. C’est une sorte de « torture » imposée, incontrôlable et inévitable.

L’arrivée du weekend suivant n’est pas toujours aussi aisée qu’il peut sembler. L’esprit ne parvient pas à se mettre en mode «Ecriture » uniquement parce que le samedi est là. La semaine a quelque peu distillé l’inspiration, amenuisé la complicité, égaré la logique des événements, oublié parfois quelques fils compliqués de l’histoire. Comment reprendre comme si cette semaine n’avait pas existé, comme si le dimanche faisait place à un nouveau samedi où l’écriture pourrait couler à nouveau ? Ce sont des sensations qui me perturbent beaucoup, et m’ont déjà poussée à abandonner le train pour quelques temps. Mais l’écriture me rappelle toujours parce qu’elle est mon moteur de vie. Mais, le boulot est encore plus ardu, parce qu’il faut que je reprenne tout depuis le début, que je relise depuis la première phrase jusqu’à la dernière pour me glisser à nouveau dans mon monde. Perte de temps à nouveau… semaine de travail… weekend…

Alors, parfois, je prends des jours de congé (auxquels j’ai droit légalement, bien sûr…), uniquement destinés à me permettre d’écrire plus assidûment. J’adore cette sensation  d’être vraiment dans mon élément, une semaine entière durant laquelle je me sens uniquement auteure et plus du tout secrétaire médicale. C’est un réel besoin pour moi de m’accorder ces espaces de concentration maximale, pour écrire en pensant simplement à cela. Je me concocte un emploi du temps spécialement conçu pour ces semaines de congé dispersées dans l’année, alliant à la perfection mes heures d’écriture à mes inévitables responsabilités de maîtresse de maison.


Comment écrivez-vous ?

Si vous voulez savoir si je suis plutôt stylo ou clavier, je répondrai : les deux.

Je commence toujours par prendre des notes à la main, pour définir le sujet de départ et le point d’arrivée, pour tracer les premiers contours de mes premiers personnages, et définir la base des premières actions et problèmes.

Ce sont des phrases ou des mots, un livre c’est d’abord l’idée d’une histoire pour moi, ou un sujet. C’est souvent l’envie d’associer deux thèmes qui vont, soit agir ensemble, soit se confronter. Peu à peu, l’idée se construit dans mon esprit, la vision générale de l’histoire.

Alors, j’ouvre mon PC et crée un nouveau dossier qui aura pour titre, le titre provisoire de mon ouvrage. Dans ce dossier, je crée différents fichiers  qui vont me permettre d’y mettre ce dont j’aurai besoin. Notamment, si mon histoire nécessite des connaissances particulières, historiques, scientifiques, géographiques, biographiques, je vais me procurer les livres qui me seront utiles et vais parcourir Internet à la recherche des données qui me seront indispensables et je les enregistre dans un fichier "recherches". De la même manière, je vais créer un fichier « personnages » où je vais pouvoir nommer et composer chacun d’eux, tels que je les imagine au début, ajoutant  leurs traits de caractère, physiques ou psychologiques, l’évolution de leur condition au fur et à mesure  de la nécessité de l’histoire, un fichier « synopsis»… etc… 

Enfin, le fichier « rédaction » qui va me rester fidèle jusqu'à la fin. J’aime savoir quelles taille et forme aura mon livre, c’est pourquoi je formate immédiatement ce fichier Word à la taille «habituelle » des livres "brochés" (A5 : 14.8cm x 21cm). Ainsi, les pages écrites sont numérotées de la même manière qu’elles le seront à la publication. Cela m’aide à savoir où j’en suis. En effet, mes ouvrages sont généralement un peu longs (420 pages pour le 1er, 506 pour le 2e, 386 -seulement- pour le 3e) et il me faut une certaine limite à « essayer » de ne pas dépasser.

Mais, je garde toujours un carnet près de moi, même sur ma table de nuit, avec un style à portée de main. Dès qu’une idée me vient, pour le déroulement d’une action, le changement d’un point qui me chagrinait, ou un dialogue particulier qui me vient en tête, j’ai ainsi le moyen de l’écrire même quand mon PC est fermé.

Voilà, tout est en route… et on croise les doigts pour arriver au bout, si possible sans encombre et surtout en bonne logique.


C’est votre manière de commencer. Mais, ensuite ?

C’est beaucoup plus tard, quand la rédaction est bien avancée (en général, pas avant les 150 premières pages), que je crée un nouveau fichier, très important : « Notes pour la logique du récit ». Vous comprendrez aisément qu’il me sert à reprendre mon ouvrage depuis le début afin de vérifier qu’il se tient, que l’histoire est logique et que les personnages ne changent pas de personnalité en cours de route (tout en tenant compte du fait que, selon le déroulement de l’histoire, cela peut être possible, mais en toute logique bien sûr). J’y consigne souvent des émargements pour apporter des corrections ici, ajouter un développement là avec de nouvelles données, retirer un paragraphe qui n’a pas sa place ou le modifier parce que la situation n’est pas logique. Il me sert aussi à poser des questions (comme le ferait peut-être un lecteur) lorsque je termine la lecture d’un chapitre, ce qui me permet de résoudre un problème posé dans un chapitre plus loin en tenant compte de ces interrogations.

Ce fichier-ci, je le décline aussi en « fiches », une fiche par personnage (être humain, animal ou objet), par action et par chapitre. Une fiche personnage (pour ma part), c’est un résumé du caractère général, sa fiche d’identité, son passé, son histoire, son aspect physique, ses tics peut-être, qui il était au début de l’histoire, la motivation qui le fait avancer dans l’histoire et enfin son évolution au cours de l’histoire. Pour chaque chapitre, un résumé de quelques lignes, nombre de pages, son évolution (ajout de nouvelles données ou nouveau personnage, action qui monte ou action qui se résout), données utiles et celles jugées inutiles, et modifications à lui apporter…

Parallèlement à cela, je dessine — sur de vraies feuilles de papier — un grand schéma, une sorte de « diagramme d’activités » où je conceptualise le début de l’histoire, son évolution avec ses différentes actions entraînant ses résultats positifs et ses problèmes, les associations de personnages, les conflits entre eux …etc.

Je les consulte très régulièrement jusqu’à la fin de l’écriture du livre, ajoutant, retirant, modifiant tout ce qui me semble nécessaire. Pour moi, c’est essentiel pour ne pas oublier de résoudre le moindre petit problème incrusté à un moment ou à un autre dans l’histoire, tout doit être résolu (En général, même pour une histoire en deux tomes, je pense qu’il est préférable de résoudre tous les problèmes et conflits dans le 1 ; seul un problème se faufile dans le 2 pour en provoquer d’autres ; dans le tome 2, on peut parler de certaines choses qui existent dans le 1, comme les personnages récurrents, leur passé etc, mais il est préférable de ne pas l’utiliser pour résoudre TOUTES les questions du 1). Le dessin m'est nécessaire pour visualiser le rythme de l’histoire et son équilibre du début à la fin.

Ces étapes peuvent paraître longues, c’est vrai. Mais il se trouve que c’est la première fois que je procède ainsi. Pour mon ouvrage en cours, « Les Gardiens du Sceau », cette manière de travailler m’est apparue inévitable. Expérimenter est toujours utile pour progresser. Mes premiers romans ont été écrits sans réel plan que celui d’avoir un début et une fin auxquelles j’étais attachée. Si j’ai eu la chance d’écrire rapidement le premier tome (moins de six mois), l’histoire entière était dans ma tête, seuls les détails se sont enchaînés d’eux-mêmes au fur et à mesure que de la rédaction, les personnages prenaient les rênes de leurs aventures.  C’est en arrivant à la dernière page que j’ai ressenti la nécessité d’écrire un tome II, parce que j’étais triste (j’ai même pleuré, c’est vrai) de quitter mes personnages. Ainsi, en une nuit (oui, cette fois-ci, j'y ai passé la nuit, et je travaillais le lendemain!), j’avais totalement modifié mon dernier chapitre pour laisser un problème en suspens et tirer les premières lignes du second livre. Le tome II a été écrit plus ou moins de la même manière. Connaissant mes personnages, il était facile de continuer. Je me rends compte aujourd’hui, qu’il n’y avait que très peu de nouveaux personnages, mes lecteurs n'ont pas trouvé cela gênant.

Cependant, mon nouvel ouvrage est totalement différent de ceux-ci, parce qu’il se situe à l’époque actuelle et qu’il doit se référer à de nombreuses données historiques et scientifiques. Il est donc impossible d’échapper au plan et je ressens cette nécessité comme un fil d’Ariane que je ne lâcherai pas. C’est mon évolution et mon apprentissage personnels.

Cette méticulosité me permet d’espérer que mon ouvrage suscitera l’intérêt de mes potentiels futurs lecteurs.


Lien vers l'article suivant ------->  PRESQUE TERMINE


PRESQUE TERMINE


Que peut ressentir l'auteur(e) de roman 
apposant le mot "FIN" en bas de sa dernière page?

Il faudrait le demander à chacun d'eux, car nous ne sommes pas tous faits dans le même moule.

***


Personnellement, ce bonheur est infini. D'une part, parce que je viens de finaliser une histoire qui me prenait les tripes depuis plusieurs mois (un an et demie pour "Les Gardiens du Sceau" en l’occurrence).
Et d'autre part, parce que la frénésie de le faire découvrir est palpable.
Mais il n'est pas bon de se précipiter. Je l'ai appris à mes dépens, lorsque j'ai publié mes premiers ouvrages.
Un(e) auteur(e), qui plus est auto-édité(e), ne doit jamais "bâcler" chaque étape jusqu'à la publication.


La relecture:


Je relis pour vérifier la concordance du texte du début à la fin, je vérifie la logique du récit. Il est important - notamment quand une histoire court sur plusieurs jours, voire plus - de s’assurer qu’il n’y a pas de dérapage temporel. 

Je le précise, car c’est bien ce qui a failli m’arriver : dans un chapitre, des personnages ont une action qui se déroule à un moment A ; dans un chapitre plus loin, d’autres personnages ont eu leur propre action durant le moment A, mais on ne l’apprend que parce qu’un autre personnage indique cette action à un moment B ; et là, horreur, je me suis rendue compte que les deux actions n’étaient pas dans le même moment A mais avaient un jour de décalage. J’ai dû reprendre le déroulement de ces chapitres pour « recadrer » tout ça. 

Et je dois dire que j’étais ravie de m’en apercevoir en cours d’écriture et non pas à la fin, sinon c’est toute l’histoire que j’aurais dû reprendre.

Relire en cours d’écriture m’a permis également de noter, sur un cahier (que j’utilise pour cela), des précisions à apporter pour telle ou telle action, des ajouts de données (scientifiques ou historiques, selon le cas) à tel ou tel moment, des paragraphes qui me semblaient inutiles ou au contraire manquants, des questions auxquelles je devais trouver une réponse plus tard, des suggestions d’actions ou de discussions qu’il me semblait nécessaire de voir figurer dans le récit et que j’avais oubliées en cours de route, ainsi que les notions indispensables devant se trouver dans le dernier chapitre pour une fin « logique » etc...

Ainsi, lors de ma relecture finale, j’utilise toutes ces notes importantes.


Corrections:


Phase ennuyeuse mais tellement indispensable et inévitable.

J’en parle longuement dans un autre article : Aspect Présentation

Toutes les fautes d’orthographe, grammaire, syntaxe, conjugaison doivent être dénichées et éradiquées. Ce n’est évidemment pas une mince affaire. Quand on est bon en français (je pense me situer dans une bonne moyenne), on parvient aisément à venir à bout d’un maximum d’erreurs.

Cependant, on n’est pas infaillible. Et Word non plus. Il est bon de faire appel à des amis (bons en français aussi, cela va de soi), qui sauront surprendre les coquilles oubliées. Il en restera sans doute encore, hélas, mais plutôt des erreurs de syntaxe que d’orthographe sans doute. Il est toujours possible de faire appel à un expert en la matière, quand on en a les moyens.


Recherches pour la couverture:


C’est un moment important dans la vie d’un(e) auteur(e) : l’image de son livre terminé, le reflet de son histoire, cette couverture qu’il(elle) espère être un attrayant présage.

Je ne suis pas graphiste, mais j’ai ma petite idée à chaque fois. Et durant ma longue période de « relecture » et de «corrections », j’aime m’évader de temps en temps pour imaginer cette robe qui habillera mon ouvrage.

Alors, j’ai créé ces deux modèles ci-dessous : il s’agit de deux images (libres de droit) superposées pour donner l’idée d’une spirale du temps dans le creux d’une vague qui s’écrase contre le rocher. Je tiens à cette vision qui, à mon avis, est en parfaite harmonie avec le sujet de mon livre. Je sais que mon « imprimeur préféré » saura lui donner plus fière allure tout en conservant l’idée.

Aussi, je me permets de vous la soumettre. Votre avis sera le bienvenu.

N’hésitez pas à aller poster votre commentaire sous l'article du blog IDÉES DE COUVERTURE


A : 1ère idée de couverture B : 2e idée de couverture



  



     

Et la 4e de couverture:


Aussi importante que la couverture, la 4e de couverture doit être pensée avec beaucoup d’attention.

Ni trop chargée, ni trop épurée, elle doit apporter des indices juste nécessaires et emprunts d’un suspense subtil, pour donner envie d’ouvrir le livre afin de connaître l’histoire qui s’y cache.

Je ne la dévoilerai pas aujourd’hui, car elle est à peine esquissée pour le moment. Mais, je la porterai dès que possible à votre aimable attention, car vos avis m’importent beaucoup et vous en remercie par avance.


Les démarches administratives:


Viendra ensuite (et rapidement) le temps des démarches administratives:

-> Attribution d’un numéro de Copyright à mon ouvrage,

-> Déclaration à la BNF via leur site de dépôt légal.


Et « Les Gardiens du Sceau » seront prêts à prendre le large… 

Mais c’est une autre histoire, si j’ose dire… Le vrai début de l’aventure…

Si vous m’avez lue, je vous en remercie…

COMPTE-RENDU DE MES VENTES ET DONS


COMPTE-RENDU n° 2 (22/09/2018)

Par honnêteté vis à vis de mes lecteurs, j'ai décidé de les tenir informés de mes ventes et des bénéfices reversés à des organisations caritatives, grâce à eux.



Photo de famille à la remise du don
(Rose, Moi, Richard, Carole et Catherine)
Merci à Sandrine, notre photographe préférée




Comme promis, voici donc le deuxième compte-rendu des ventes de mon livre «Richard Dean Anderson, d’Esprit et de Cœur» et le montant du don que j’ai reversé à Sea Shepherd le 22 septembre prochain lors de la Convention Lyon Game Show.

Je vous remercie encore d’avoir fait le choix de ce livre, tout d’abord par affection pour Richard Dean Anderson, un acteur que nous aimons tous, mais aussi parce qu’il génère un don pour Sea Shepherd, cette organisation soutenue depuis plus de vingt ans par Richard et qui œuvre pour la sauvegarde des océans, sources de vie pour notre planète.

Une date toute particulière puisqu'il s'agit d'une nouvelle rencontre avec Richard Dean Anderson et ma première véritable journée de ventes-dédicaces de mon livre. De plus,  il était normal de faire un nouveau point six mois après la Convention Paris Manga 2018 (04/02/2018).



Mon premier don a été fait lors de la précédente Convention Paris Manga, le 4 février 2018 à laquelle Richard était également présent. Ce don a été de 486€ pour 55 livres vendus via internet (mon site Web, Amazon, Ebay et Price Minister) et 13 à Paris.

Je vous rappelle que je suis une auteure indépendante, ce qui veut dire que je finance moi-même mes ouvrages de leur conception à leur diffusion.


Petit rappel :


Pour les personnes qui n’auraient pas consulté mon premier Compte-rendu, je vais résumer rapidement ce que j’ai longuement expliqué en février dernier.

Initialement, j’ai fait imprimer 200 exemplaires de mon livre “Richard Dean Anderson, d’Esprit et de Coeur”, conçu les modalités d’envoi (enveloppes, étiquettes d’adresse, logo etc), ainsi que quelques publicités ciblées sur les réseaux sociaux.

Le prix de mon livre est de 18€


Les frais d’envoi des commandes faites sur mon site sont de 6.40€ par poste (nv tarif de la poste) ou 5.25€ par Mondial Relay (un nouveau moyen d’envoi très intéressant pour la France et les pays européens limitrophes), montants que je ne compte évidemment  dans l’investissement initial puisque vous payez ces frais vous-mêmes en achetant le livre).

En conclusion, mon investissement initial a été de 2000€, soit environ 10€ par livre (9.75€ précisément).

Le prix de mon livre étant 18€, je suis donc en mesure de faire un don de 8.00€ par livre lorsqu’il est acheté sur mon site.  

Pour les ventes faites sur place à Lyon (comme en février à Paris), je réduis le montant de mes frais afin que le don soit plus important. Ainsi, pour chaque livre vendu sur le stand, je donne 12€ à Sea Shepherd et conserve 6€ de frais.


MES VENTES EFFECTIVES:


En considérant les mois de février à septembre 2018, mes ventes ont fortement baissé par rapport à l’année dernière, de 50 % !

Ces ventes se décomposent ainsi :

* 4 ventes à partir de mon site
* 23 ventes à partir d’Amazon
* 1 vente à partir de PriceMinister
* 1 ventes de librairie
* 2 ventes de librairies de l’année dernière (qui m’ont été payés cette année !)
* 30 ventes sur le stand de Sea Shepherd à Lyon le 22/09/2018


Ce qui donne 61  livres vendus entre 02/2018 et 09/2018


  • Les ventes sur les plateformes comme Amazon, PriceMinister et Ebay, sont assujetties à des prélèvements supplémentaires ainsi que celles effectués par des librairies.

Si j’insiste toujours pour que les ventes soient faites sur mon site internet, c’est que les bénéfices sont les plus importants. Mais, il semble que les gens préfèrent les plateformes de vente, hélas. Malheureusement, en achetant chez ces grands distributeurs en ligne, les bénéfices engendrés sont bien moindres et c’est vraiment dommage.

* Amazon garde une marge de 30% et fait payer 2.99€ de frais d’envoi au lieu des 6.40€ que je dépense. Je ne gagne donc réellement que 9.20€ brut par vente ! (donc inférieur à mes frais), mais je fais néanmoins un don de 2€ 

* PriceMinister garde une marge moins importante, 15% et participe à hauteur de 3.85€ aux frais d’envoi. Je ne gagne donc réellement que 14.20€ brut par vente, je fais un don de 4.20€

* Les librairies gardent une marge de 30% et participent aux frais d’envoi à hauteur des 5.80€ mais payent deux mois après. Je ne gagne donc réellement que 12.60€ brut par vente, je fais un don de 2.60€


CALCUL DES FRAIS ET BENEFICES:


4 livres vendus sur mon site internet = 72€
Montant de mes frais = 40€
Bénéfices = 32€


23 livres vendus sur Amazon = 211.60€
Montant de mes frais = 230€
Bénéfices = 0€ mais don de 46€


1 livre vendu sur Priceminister = 14.20€
Montant de mes frais = 10€
Bénéfices = 4.20€


3 livres vendus en librairie = 37.80€
Montant de mes frais = 30€
Bénéfices = 7.80€


30 livres vendus le 22/09/2018 à Lyon = 540€
Montant de mes frais = 180€
Bénéfices = 360€


Ces calculs m’amènent à un montant de 90.00€ + 360.00€ = 450.00€ reversé à Sea Shepherd, chiffre arrêté à la date du 22/09/2018.



MON RENDEZ-VOUS AVEC SEA SHEPHERD

Richard Dean Anderson était présent à Lyon pour la manifestation Lyon Game Show le samedi 22 septembre 2018, pour un jour seulement. 

Autographes, photo-shooting, conférence et meet&greet, Richard a eu fort à faire avec les milliers de fans qui ont attendu patiemment leur tour pour un mot, un sourire, une poignée de main ou un vrai câlin de celui qui reste, pour nous tous, un homme extraordinairement adorable.  

A cette occasion, Sea Shepherd Conservation Society était représentée par l’équipe de Sea Shepherd Lyon (les adorables Catherine et Rose) qui a tenu un stand non loin de l’espace réservé aux séances d’autographes et photo-shooting de Richard.

J’avais apporté une trentaine de livres que Sea Shepherd a accepté d'exposer avec ses propres articles. Ils ont tous été vendus en quelques heures.
Bien installée dans mon petit coin de stand...
Merci Carole pour ce cliché pris avec mon téléphone portable.

 

Ainsi, grâce à vous, chers lecteurs, le montant total de ce deuxième don 
à Sea Shepherd a donc été de 450€,  je l’ai dédié à Richard lui-même.


J’ai adoré rencontrer quelques uns de mes lecteurs afin de faire un brin de causette. C’était une expérience toute nouvelle pour moi, comme celle de dédicacer mon livre. Je n’étais pas très à l’aise avec cet exercice littéraire d’un nouveau genre, mais la gentillesse de chacun d’entre eux m’a appris, peu à peu, à prendre confiance en moi. Je les en remercie de tout mon cœur. Et j’ai hâte de pouvoir réitérer ces petits moments de complicité…  

Merci pour votre participation, et merci encore pour votre confiance.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser via le formulaire de contact de mon site, ou de ce blog, ou directement sur mon adresse mail : ed.dgpattedevelours@yahoo.com
Et n’hésitez pas non plus à m’écrire, quelle que soit la raison ou si vous avez simplement envie de me donner vos impressions sur cette biographie.


Le prochain compte rendu de mes ventes est prévu pour le 31 décembre. 

Dominique Guenin
et Ed.DG&Pattedevelours.

Mon blog : http://desmotspour1don.com

Mon site : http://dominique-guenin-auteure.com



Photos 1.2 et 3 
Sandrine



Scène partagée entre 
Richard et Ross Mullan 
(Game of Thrones
Photo 4 Cyril Alberti

En savoir plus

COMPTE-RENDU n° 1 (31/12/2017)

Par honnêteté vis à vis de mes lecteurs, j'ai décidé de les tenir informés de mes ventes et des bénéfices reversés à des organisations caritatives, grâce à eux.







Je m’étais engagée à vous tenir informés du montant des dons que je reverserais à Sea Shepherd grâce à vos achats pour mon livre "Richard Dean Anderson, d'Esprit et de Cœur".


Je vous remercie encore d’avoir fait le choix de ce livre, tout d’abord par affection pour Richard Dean Anderson, un acteur que nous aimons tous, mais aussi parce qu’il génère ce don à cette organisation soutenue depuis plus de vingt ans par Richard et qui œuvre pour la sauvegarde des océans, sources de vie pour notre planète.


Au début de l'année 2018, il était normal de faire un point quatre mois après la sortie de mon livre. Dans un souci d’honnêteté de ma part et de transparence totale, je me dois de vous apporter des explications et quelques chiffres, j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop.




Je suis auteure indépendante, ce qui veut dire que je finance moi-même mes ouvrages de leur conception à leur diffusion.


INVESTISSEMENT INITIAL:


Après deux ans et demi de travail, j’ai fait imprimer 200 exemplaires de “Richard Dean Anderson, d’Esprit et de Coeur” par une imprimerie bordelaise avec laquelle je travaille depuis quatre ans et qui a aussi dessiné la couverture dont je suis très fière. J’ai ensuite conçu les modalités d’envoi (enveloppes à bulles, étiquettes d’adresse, lettres et factures) ainsi que la tenue de mon site internet pro et de quelques publicités ciblées sur les réseaux sociaux.

Pour tout cela, j’ai dépensé la somme globale de 2000€ à ce jour.
Le prix de mon livre est de 18€
Les frais d’envoi depuis mon site sont de 5.80€ (que je ne compte évidemment pas dans ma somme dépensée puisque vous payez ces frais vous-mêmes en achetant le livre).
En faisant un rapide calcul, il s’avère qu’un livre m’a couté initialement environ 10€ (9.75€ plus précisément), ce qui me permet de faire un don de 8.00€ par livre à Sea Shepherd.

En théorie, cela veut dire que la vente de mes 200 exemplaires (s'ils sont achetés uniquement sur mon site internet), rapporterait 3600€, décomposés en : 2000€ pour couvrir mes frais engagés et 1600€ de bénéfices pour Sea Shepherd.

Autant dire que ce serait une conclusion royale !


MES VENTES EFFECTIVES:

Hélas, il en est tout autrement, pour deux raisons.

1. Au 31 décembre 2017, le nombre de ventes est bien inférieur à mes espérances.

* 35 ventes à partir de mon site
* 12 ventes à partir d’Amazon
* 6 ventes à partir de PriceMinister et Ebay
* 2 achats de librairies.

Ce qui donne uniquement 55 livres vendus depuis août 2017


2. Les ventes sur les plateformes comme Amazon, PriceMinister et Ebay, sont assujetties à des prélèvements supplémentaires ainsi que celles effectués par des librairies.
 

Si j’insiste toujours pour que les ventes soient faites sur mon site internet, c’est que les bénéfices sont les plus importants. Mais, il semble que les gens préfèrent les plateformes de vente, hélas. 

Malheureusement, en achetant chez ces grands distributeurs en ligne, les bénéfices engendrés sont réduits et c’est vraiment dommage.


* Amazon garde une marche de 30% et fait payer 2.90€ de frais d’envoi au lieu des 5.80€ que je dépense réellement. Amazon me paye donc 11.80€ brut par vente.
* PriceMinister et Ebay gardent une marche moins importante, 15% et participent à hauteur de 3.85€ aux frais d’envoi. Ils me payent donc 14.25€ brut par vente.
* Les librairies gardent une marge de 30% mais payent trois mois après. Elles me payent donc 12.60€ brut par vente (que je ne toucherai pas avant février!)


CALCUL DES FRAIS ET BENEFICES:

Après toutes ces explications un peu barbares, je dois me rendre à l’évidence : je ne rentre pas dans mes frais avec 55 exemplaires vendus sur 200. Je ne cherche pas à savoir pourquoi, j’espère que le temps jouera en ma faveur et que mes livres se vendront finalement jusqu’au dernier. Vos impressions autour de vous et sur les réseaux sociaux sauront peut-être décider des personnes qui hésitent encore.

Cependant, vous m’avez apporté votre confiance en achetant ce livre et je ne veux pas vous décevoir. Donc, je ferai néanmoins un don à Sea Shepherd grâce à vous, bien que je sois bien loin  de combler mon investissement initial.

35 livres vendus sur mon site internet = 630€
Montant de mes frais = 350€
Bénéfices = 280€

12 livres vendus sur Amazon = 142€
Montant de mes frais = 120€
Bénéfices =22€

6 livres vendus sur Priceminister et Ebay = 86€
Montant de mes frais = 60€
Bénéfices = 26€

2 livres vendus en librairie, non encore payés (ils seront reportés sur le CR prochain).

Ces calculs m’amènent à un montant de 328€ de bénéfices à reverser à Sea Shepherd, chiffre arrêté à la date du 31/12/2017.


MON RENDEZ-VOUS AVEC SEA SHEPHERD

Richard Dean Anderson était présent à Paris pour la manifestation Paris Manga le dimanche 4 février 2018, pour un jour seulement. Autographes, photo-shooting, conférence et meet&greet, Richard a eu fort à faire avec les milliers de fans qui ont attendu patiemment leur tour pour un mot, un sourire, une poignée de main ou un vrai câlin de celui qui reste, pour nous tous, un homme extraordinairement adorable. Tellement adorable, qu’il est resté jusqu’à 20 heures pour signer des autographes jusqu’à la dernière personne, alors que la Convention avait fermé ses portes depuis 18 heures ! (il reste toujours un des rares artistes à déplacer autant de foule, bien qu’il ne tourne plus depuis plusieurs années !)

Mon article "Richard Dean Anderson, Une trop brève escale à Paris"


A cette occasion, Sea Shepherd Conservation Society était représentée par l’équipe de Sea Shepherd Paris qui a tenu un stand juste à côté du stand « Legends Canada » de Paul Brown, ami de Richard.

J’avais apporté une douzaine de livres pour l’occasion (13 pour être précise), que Sea Shepherd a généreusement exposé avec ses propres articles. Pour ceux-ci, j’avais décidé de reverser 12€ par exemplaire vendus (au lieu de 8€ habituellement). Ils ont tous été vendus en quelques heures, je remercie également ces acheteurs de dernière minute qui ont permis de grossir le montant du don.

Ainsi, j’ai remis un chèque de 330€ à SEA SHEPHERD, correspondant aux ventes réalisées par Internet (mon site, Amazon et autres plateformes de vente), et également une enveloppe de 156€, correspondant aux ventes faites sur place. 

Donc, grâce à vous, chers lecteurs, le montant total de ce premier reversement à Sea Shepherd a donc été de 486€, je l’ai dédié à Richard lui-même. (photo ci-contre).

 

Merci pour votre participation, et merci encore pour votre confiance.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser via le formulaire de contact de mon site, ou de ce blog, ou directement sur mon adresse mail : ed.dgpattedevelours@yahoo.com
Et n’hésitez pas non plus à m’écrire, quelle que soit la raison ou si vous avez simplement envie de me donner vos impressions sur cette biographie.

Le prochain compte rendu de mes ventes est prévu pour le 10 septembre prochain.

 

Savez-vous que Richard Dean Anderson sera présent le 22 septembre à la Convention Lyon Game Show, pour un jour seulement ? 

A cette occasion, je serai à nouveau présente sur le stand de Sea Shepherd, avec quelques exemplaires à vendre et je remettrai un chèque correspondant à mes ventes réalisées entre le 1er janvier et le 31 août 2018, et j’y inclurai les ventes réalisées sur place le 22/09.

 Peut-être aurais-je le plaisir de vous y rencontrer...

En savoir plus

AIDE AUX AUTEURS


Quelques petits conseils ne sont pas inutiles lorsqu'on débute en Autoédition. Mes connaissances sont encore limitées (et j'ai toujours besoin de l'aide de mes homologues), mais je les transmets avec grand plaisir en espérant qu'ils apporteront des réponses à certaines de vos questions.

ASPECT PRESENTATION

Si l'auteur indépendant veut espérer une quelconque reconnaissance pour son travail, il se doit d'atteindre une certaine perfection.

En savoir plus

ASPECT ADMINISTRATIF

Un passage obligé lorsqu'on décide de s'occuper soi-même de son "embarquement pour cette planète inconnue" qu'est l'Autoédition.

En savoir plus

ASPECT PROMOTION ET DIFFUSION

Notre livre est fin prêt. Comment faire pour lui permettre de prendre son envol.

En savoir plus

SITES CONSEILLES


Dans cette petite rubrique, j'ai envie de vous proposer de vous balader chez des amis à moi... Donc, si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à y aller de ma part. Mes amis ont tous quelque chose en commun : une passion.

Sandrine GrainOfSand:Photographe

Vous aimez la photographie? Alors, si vos yeux ont soif de couleurs sublimes, si votre âme est prête à s'évader au-delà de vos murs, suivez ce chemin qui vous mènera là où le monde est Beauté et sensibilité...

Grainofsandphoto
Sandrine GrainOfSand

Richard Dean Anderson:Acteur et environnementaliste

Tout ce qu'il vous faut savoir sur Richard Dean Anderson se trouve sur cet excellent site internet. Géré de main de maître depuis plus de 20 ans par Kate Ritter, il est une incontournable référence. Régulièrement mis à jour, rien n'est laissé au hasard concernant la vie de Richard, sa carrière, ses passions et ses engagements caritatifs. Plongez au cœur de l'univers de votre acteur préféré ...

Richard Dean Anderson website
Richard Dean Anderson

Nora Alaoui:Photographe amateur

Encore une passionnée... par la photographie! Son terrain d'inspiration : les acteurs, les musiciens... Capter une expression, un sourire, un geste, une mimique...unique et naturel, si possible...

Nono Photography & Video
Nora Alaoui

Cyril Alberti:Trailer-man

Vous aimez les montages-vidéo? "Trailers"... ça vous dit quelque chose? Si vous aimez ces courtes mais intenses minutes où l'on vous en montre un peu mais pas trop, suivez ce chemin qui vous fera découvrir le travail unique et subtil d'un modeleur d'émotions...Il en fera même pour vous... Passez commande...

CyrilProd
Cyril Alberti

Paul Brown:Président

Le monde de Stargate "la Porte des Etoiles" à portée de clic... On y trouve, notamment des objets originaux issus des studios "Bridge" de Vancouver où la série a été tournée entre 1997 et 2006... Plus particulièrement, les seuls autographes "certifiés" authentiques du Casting de la série (Richard Dean Anderson, Amanda Tapping, Christopher Judge, Michael Shanks etc...). Et beaucoup d'autres choses : Musique, Aviation et Espace, Histoire, Sports..

Legends Canada
Paul Brown

Agenda


Des dates à retenir On compte sur vous...

09:30 - 16:00
World Cleanup Day
Emplacement: Marseille

Un jour pour nettoyer la planète.
C'est une immense manifestation qui aura lieu ce 15 septembre dans 150 pays. Vous êtes tous appelés à rejoindre le mouvement partout dans votre pays pour grossir le nombre de participants afin que cette journée soit réellement bénéfique pour la planète. Les plages, les villes, les campagnes, tout doit être nettoyé! Mais, comme cela ne suffira pas hélas, World Cleanup Day est, avant tout, une grande campagne de sensibilisation sur le fléau de la pollution. Nous avons tous notre part à faire, partout dans le monde à notre petit niveau de consommateur: ne négligeons jamais ce que nous pouvons faire pour notre planète!! Nous n'en avons qu'une !! Protégeons-la !!

09:00 - 18:00
Lyon Game Show
Emplacement: Lyon (Salle Tony Garnier)

La présence de Richard Dean Anderson à cette Convention est un nouveau cadeau qu'il offre à ses nombreux fans français et européens. Conférence, séances d'autographes et de photos sont au programme.

Je serai présente lors de l'événement sur le stand de Sea Shepherd, afin de présenter et vendre mon ouvrage "Richard Dean Anderson, d'Esprit et de Coeur" (biographie en français "non officielle").

A cette occasion , je remettrai à Sea Shepherd un chèque correspondant aux ventes de mes livres enregistrées depuis le mois de février 2018. (Les bénéfices sur mes ventes précédentes ayant été remis à l'organisation à Paris le 4 février dernier alors que Richard participait à la Convention Paris Game Show 2018.






14:00 - 17:00
MARCHE POUR LE CLIMAT
Emplacement: OMBRIERE DU VIEUX PORT - MARSEILLE

Marche Mondiale pour le climat à l'appel de Alternatiba
Montrez votre détermination à vouloir agir pour que notre planète ait de l'avenir...

Évènements


  • 08/12/2018 14:00
  • départ : Vieux Port Marseille (sous le miroir Ombrière)

Le 8 décembre, les « Marches pour le climat » reprennent un peu partout en France 🇫🇷 et dans le Monde 🌍 , pour influencer les engagements de nos dirigeants nationaux lors de la COP24…. et Marseille a besoin de vous, Marseillais !

En savoir plus
  • 22/09/2018 10:00 - 23/09/2018 18:00
  • Halle Tony Garnier, Lyon, France

Contact


  • Marseille, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France