LA FIN D'UNE BELLE AVENTURE


26 Dec
26Dec


          Il y a tout juste un an et demi, le 12/08/2017, je publiais « Richard Dean Anderson, d’Esprit et de Cœur », la biographie en français, non officielle, de cet acteur américain qui est resté dans nos cœurs l’inoubliable MacGyver des années 80 et le charismatique Jack O’Neill de Stargate SG1.

          Ce furent plus de deux années de travail intense afin de rassembler des tonnes d’informations puisées en grande majorité, dans son excellent site officiel rdanderson.com, géré de main de maître par Kate Ritter.

          Les exemplaires vendus m’ont permis de tenir mes engagements : offrir tous les bénéfices de ces ventes à l’organisation Sea Shepherd que soutient Richard depuis plus de 20 ans (Les comptes-rendus de mes ventes sont consultables sur ce blog ainsi que sur mon site internet).

          Pour moi, écrire ce livre était comme une mission de vie. Richard Dean Anderson est un être d’exception, un homme au cœur d’or. Je souhaitais partager ma propre passion avec tous ceux qui l’apprécient et ceux qui ne le connaissent pas assez.

          Je remercie encore toutes les personnes qui ont lu mon ouvrage, qui m’ont fait part de leur plaisir de le lire et m’ont félicitée.

***


          Mais, ce livre ne pouvait remplir totalement sa mission si Richard lui-même ne pouvait le lire. C’est mon amie Josyane Floderer qui a eu l’idée de le traduire. Très à l’aise avec cette langue qu’elle aime et dont elle use avec une grande facilité, elle a réalisé ce tour de force en un temps record : traduire 386 pages en 8 ou 9 mois !! Notre amie Juliette Cheval — une autre excellente magicienne de l’anglais —  a rejoint l’équipe en cours de route, pour être notre relectrice et correctrice indispensable.

          Leur détermination a permis que la version soit prête pour l’offrir à Richard lors de sa venue à Lyon en septembre dernier. Il était nécessaire qu’il puisse le lire dans sa langue afin de me donner son avis.


***


          J’étais néanmoins inquiète… Je savais que Richard n’avait jamais accepté de discuter d’un projet d’ouvrage biographique. Il avait toujours été mal à l’aise avec cette idée et il estimait que sa vie n’avait rien d’exceptionnel pour être consignée dans un livre. Pourtant, j’avais tout de même voulu faire aboutir mon projet, mettant tout mon cœur et mon profond respect dans ces chapitres. Je pensais qu’il aurait un avis différent après avoir lu mon livre.

          Mais, Richard Dean Anderson est un homme intègre. S’il reconnaît l’immense travail que j’ai réalisé pour écrire ce livre et mon style quelque peu « passionné », il reste mal à l’aise avec l’idée de le publier et m’a demandé de surseoir à mon projet.

          C’est pourquoi la version anglaise ne verra jamais le jour, ni aucune autre version, car je respecte la décision de Richard.


Qu’en est-il de la version française me direz-vous ?

Elle n’est également plus en vente actuellement.

          Le livre a toujours été présenté comme « biographie non officielle », et je n’avais imprimé qu’un nombre restreint d’exemplaires. Je n’ai jamais dit que Richard l’avait autorisée, mais simplement qu’il ne m’avait pas dissuadée de l’écrire. Je lui ai fait part de mes reversements à Sea Shepherd pour les exemplaires vendus. Il a apprécié mon honnêteté.


Quand tout s'écroule...

          Je dois néanmoins ajouter une ombre de taille à ce tableau : elle s’appelle Amazon ! Une plateforme de vente qui, si on n’y fait pas attention, peut vous détruire en un rien de temps ! Et c’est ce qui a précipité l’arrêt définitif de cette belle aventure.

          Mon livre a été découvert sur la plateforme Amazon.com, vendu par plusieurs « pseudos », d’occasion et à un prix exorbitant. Je n’étais absolument pas au courant, étant donné que je ne vendais mes livres qu’en France via Amazon.fr (mon statut d’auteure indépendante me permet d’être affiliée à une base de données « Cyberscribe » qui travaille en parallèle avec Amazon.fr mais je n’ai pas d’accès au compte de Cyberscribe sur Amazon). Il existe d’ailleurs un « pseudo » sur Amazon.fr qui vend également mon livre d’occasion et deux fois plus cher que le prix initial. 

          J’ai écrit à chacun de ces « pseudo » pour leur demander de supprimer leur publicité mensongère, je n’ai toujours aucune réponse de leur part. 

          Afin de montrer mon honnêteté vis-à-vis de Richard, j’ai immédiatement supprimé mon inscription à la base de données Cyberscribe-Amazon afin que tous mes livres soient retirés de la vente sur cette plateforme (format papier et format e.book). 

Ainsi,je confirme à tous que les exemplaires que vous pourrez trouver sur Amazon.fr, Amazon.com ou autres, n’ont rien à voir avec moi et sont, tout simplement, des arnaques!!


Epilogue

Ainsi se termine une belle aventure. Mais, elle n’est nullement une déception pour moi.

          Elle m’a permis de connaître et de raconter la vie d’un homme d’exception, d’un homme au cœur d’or. Elle m’a permis de le rencontrer à plusieurs reprises depuis plusieurs années et de lui parler en privé dernièrement à Lyon. Elle m’a permis de montrer à Richard, avec ce livre, mes profonds sentiments et mon immense respect, en mon nom, mais aussi au nom de tous les fans qui l’apprécient dans le monde.

Cette aventure m’a apporté encore bien plus que cela : l’Amitié.

          Richard a ce don exceptionnel de rassembler les gens. Grâce à lui, j’ai tout d’abord rencontré Carole, Cyril et Sandrine. Je peux dire qu’ils sont mes Amis Vrais, dès le début et que je les aime profondément et pour toujours. 

          Puis, j’ai rencontré Josyane, Evelyne et Céline avec qui nous partageons cette passion « andersonienne » avec plaisir et sans retenue.  

          Puis Sabrina et enfin Juliette ont rejoint notre Super Team RDA avec les mêmes aspirations et le même sens de l’Amitié, spontané, franc et immuable.

          Ce ne serait pas complet si je ne parlais pas des personnes rencontrées grâce au site de Richard, des fans inconditionnels avec qui nous passons de bons moments de discussion (sur le forum), de manière régulière pour certains, sporadique pour d'autres, mais nous savons nous y retrouver, parce qu'il constitue une "famille". Et ce n'est pas pour rien que nous adorons le nom que Richard lui-même nous a donné : nous sommes ses "wild loyalists" et nous en sommes fiers.


Pour ces précieux moments vécus grâce à vous, 
pour ces personnes « spéciales » rencontrées grâce à vous, 
merci Richard Dean Anderson… Mon cœur et mon âme sont à vous pour la vie...


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.