“Les mémoires de Ka” de Serge Leterrier

EXTRAIT :

«Bizarrement, le temps n’avait plus guère d’importance à mes yeux. Je venais de perdre cinq année de ma vie, mais en recouvrant toutes mes facultés, après cette longue période de coma, j’avais l’impression qu’un jour cette mémoire disparue me reviendrait.

Bizarrement, je ne souffrais plus de ce stress récurrent, qui caractérisait mon ancienne vie. J’étais même serein face à ce nouveau départ malgré certaines tensions dues à ce retour impromptu.»

RÉSUMÉ :

2004- Alexandre de la Guéronnière, reporter de guerre, par en mission en Irak pour couvrir les événements dramatiques de ce pays. Son avion est détourné. Il est retrouvé quarante jours après dans le désert égyptien, proche de la frontière lybienne. Au cours de son rapatriement en France, Alexandre sombre dans un coma qui va durer cinq ans. C’est sans séquelle qu’il se réveille de ce profond sommeil.

Un an après sa résurrection, Alexandre décide de retourner sur les traces de ce passé perdu.

MON AVIS :

Alexandre est un homme qui a frôlé la mort, il a tout pour être « perdu ». Mais, c’est juste sa mémoire qui lui fait défaut et il veut la retrouver.

Il a besoin de comprendre ce qui lui est arrivé durant les 40 jours qui séparent le détournement d’avion et son rapatriement en France. Alors que le coma laisse souvent de graves séquelles, Alexandre se réveille avec toutes ses facultés. C’est une notion importante qui met le lecteur à l’aise quant à l’intégrité physique et mentale du personnage pour entreprendre son « odyssée ».

Alors qu’il se retrouve dans le désert, à l’endroit même où il a été retrouvé 40 jours après son « enlèvement », les images s’affolent, la mémoire transgresse la réalité…

Difficile de ne pas en dire trop pour ne pas ôter aux futurs lecteurs le plaisir de découvrir l’incroyable épopée de cet homme que rien ne prédestinait à vivre tout cela. Enfin, sait-on jamais…

Alors qu’on avance dans la lecture des chapitres, peu à peu, l’atmosphère change. Le rythme s’accélère de plus en plus … On dirait des lianes qui se mêlent et s’entrecroisent pour former une sculpture complexe. Les informations arrivent de plus en plus nombreuses. Parfois trop nombreuses, c’est peut-être le seul bémol que je noterai. L’imagination de l’auteur est foisonnante, se traduisant par une richesse de mots, actions, lieux, personnages etc… créés de toutes pièces pour emmener le lecteur dans un monde à part à grande vitesse, bousculant autant les certitudes de celui qui lit que de celui qui le vit. 

Surprenant, attractif, vertigineux… Réalité, irréalité… où se situer ? Et où se situe Alexandre lui-même ? Dans le présent, dans le passé ou dans le futur, qui sait ? Est-ce sa mémoire, son imagination ou un instantané de vie ?

Et si certains personnages n’étaient pas “uniquement” ce qu’ils pensent être? Humains bien sûr, mais d’une essence plus lointaine, d’une naissance plus mythique ?

Mais, vous ai-je dit qu’au début du livre, il était aussi question d’ouvrages remis à Alexandre à la sortie de son coma et après avoir passé une année en thérapie. Non ? Il s’agit de « L’ontogénèse des Gnoses » et de « V.I.T.R.I.O.L. » (et un troisième à découvrir plus tard). Croyez-vous qu’ils pourraient être liés à ce que qu’a vécu ou vit Alexandre ?

Je pense, à mon avis, qu’on en saura plus dans le tome 2 que l’auteur nous promet…

INFOS :

Je dois préciser qu’une part des bénéfices de ce livre est reversée à une association caritative. Moi, j’aime que l’art puisse contribuer à aider de belles causes.

Retrouver Serge Leterrier sur Facebook et Arche2Ka

Et sur le site internet de sa propre maison d’édition “l’Arche de Ka” 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier