Mes engagements pour la planète

Mes engagements pour la planète

Agir pour l’Environnement MAINTENANT est une nécessité absolue !

          Pour ceux qui ne le savent pas encore, j’aime profondément Richard Dean Anderson! A tel point, que j’ai écrit sa biographie, un peu comme une mission de vie.

           Mais, si je l’aime aussi fort, ce n’est pas uniquement parce qu’il a été le sublime et inoubliable « MacGyver » et le non moins attachant et incomparable Jack O’Neill dans « Stargate SG1 », mais bien parce qu’il est Richard Dean Anderson, un être d’exception, d’un humour, d’une simplicité, d’un altruisme, et d’une gentillesse hors du commun.

          Depuis toutes ces années où il a endossé ses deux rôles les plus importants à la télévision, il n’a cessé de s’investir personnellement dans des causes qui lui tenaient et lui tiennent toujours à cœur : la protection des océans et de l’environnement, la protection de l’eau pour les générations futures, les enfants malades en phase terminale, les adolescents socialement en souffrance et la recherche médicale.

          Aujourd’hui, il s’est retiré de la vie tumultueuse des tournages, mais il reste toujours  activement présent pour les œuvres caritatives qu’il soutient.

         Grâce à lui et à ses convictions, j’ai ouvert mes propres yeux sur l’obligation de tout être humain d’agir pour sa planète. J’ai décidé de participer avec mes petits moyens à la défense de certaines de ces causes. Tout d’abord, j’ai modifié quelques détails dans mon mode de vie: réduction drastique des déchets, en particulier des plastiques (en refusant les sacs plastiques pour acheter mes fruits et légumes par exemple, en privilégiant les emballages cartonnés et verre plutôt que plastiques). De plus, je suis végétarienne depuis plus de 15 ans et j’essaie de laisser ma voiture au parking le plus possible et d’entretenir ma puissance énergétique personnelle dans mes déplacements. Enfin, j’ai décidé de mettre ma passion de l’Ecriture au service de ces organisations qui défendent notre planète et de reverser tous les bénéfices de mes ventes à des causes justes.

J’espère vous convaincre à mon tour, de la nécessité d’associer nos petits moyens pour faire bouger les choses sur le plan mondial afin que notre Terre et l’humanité aient encore de longs et agréables millénaires à passer ensemble dans les meilleures conditions possibles.

         Bien sûr, Richard n’est pas le seul « personnage médiatique » à s’engager pour de nobles causes… Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. On pourrait en citer beaucoup d’autres d’ailleurs. Mais, je parle de Richard, parce que je le connais bien maintenant, pour l’avoir rencontré plusieurs fois. Il est infiniment sincère et motivé, il n’a pas uniquement inscrit son nom sur des listes de « soutien » à ces causes pour se faire de la publicité, mais il s’y investit régulièrement personnellement.

        En voici quelques unes qui ont un impact majeur dans la sphère de la défense de l’environnement. 

          Sea Shepherd Conservation Society est une ONG fondée en 1977 par Paul Watson, écologiste canadien (ancien co-fondateur de GreenPeace), vouée à la protection des océans. Elle est basée à Friday Harbor dans l’Etat de Washington, aux Etats-Unis (source Wikipédia). Elle engage de nombreuses actions pour dénoncer la destruction de la faune marine et la surpêche. Plus particulièrement, Sea Shepherd agit contre la chasse à la baleine, aux phoques, aux espèces marines menacées qui font l’objet de braconnage à travers le monde (les tortues marines par exemple), contre la pêche aux requins, contre l’usage des filets dérivants et de toutes les techniques de pêches qui portent atteinte à l’environnement.

        Richard Dean Anderson a rejoint le mouvement depuis plus de vingt ans. Il a été membre du Conseil d’Administration de 2002 à 2005, puis est resté membre du Bureau des Conseillers (Board Advisors) plus particulièrement axé sur la partie médiatique de l’organisation. Ainsi, tous ses déplacements internationaux à la rencontre de ses fans, sont faits sous la bannière de Sea Shepherd, et les bénéfices des sessions d’autographes et de photos sont reversés à l’association.

          Paul Watson dit : “Si l’océan meurt, c’est nous qui mourons“, et je rajoute : “Nous sommes nés de l’océan, et nous devons le respecter comme notre mère“.

          Sea Shepherd ne vit que grâce à la générosité des donateurs. Si des artistes engagent leur propre nom pour ces actions, comme Richard Dean Anderson — pour n’en citer qu’un —  les campagnes de sensibilisation du public gagnent à chaque fois de nombreux dons et bénévoles. 

          Sea Shepherd a ses ramifications dans de nombreux pays du monde, dont la France, où sa dénomination est Sea Shepherd France. Elle est basée à Paris mais possède de nombreux groupuscules locaux dans diverses villes de France (Marseille, Nice, Montpellier, Lille, Perpignan, Strasbourg, La Rochelle…).

          Le réchauffement climatique, ce n’est plus de la science fiction. Face à l’urgence de la situation, l’avenir de nos mers et océans se joue dès aujourd’hui.

                 

           Waterkeeper Alliance est un mouvement qui réunit 240 entités à travers le monde. Son objectif est de lutter pour la préservation des ressources en eau sur toute la planète. Elle milite notamment pour le respect d’un droit humain essentiel qui est l’accès à l’eau potable dans tous les pays du monde. Mettant en évidence le caractère précieux de cette ressource naturelle malheureusement en voie de disparition par l’irresponsabilité humaine, Waterkeeper Alliance développe, avec l’aide de chercheurs, de scientifiques, d’éducateurs, d’avocats et de milliers de bénévoles depuis une vingtaine d’année, un programme de protection des points d’eau dans tous les pays .

        L’initiative d’un tel projet d’une envergure mondiale revient à Robert F. Kennedy Jr (neveu de l’ancien président J.F Kennedy) qui fonda Waterkeeper Alliance en 1999. Son idée n’était pas nouvelle, elle avait pris « sa source » quelques 30 ans plus tôt, lorsqu’en 1966, des pêcheurs commencèrent à prendre position en faveur de la protection de leur lieu de prédilection la rivière Hudson contre des puissances industrielles polluantes. Quelques années plus tard, naissait une première ébauche de « sentinelle de l’eau », avec la mise en place d’un système de surveillance régulier, Hudson Riverkeeper, grâce auquel des sociétés très polluantes étaient conduites devant les tribunaux pour rendre des comptes.

      Son activité englobe la protection de l’environnement et la préservation du milieu aqueux naturel. Elle débute par l’éducation des mentalités en enseignant la fragilité des écosystèmes et les désastres liés à la pollution des points d’eau. De nombreuses vidéos sont réalisées pour sensibiliser les hommes sur la beauté de notre monde sauvage et la nécessité de le préserver de toute pollution pour assurer le maintien de la vie sur Terre. De part le monde, son influence a éveillé de nombreuses consciences qui se sont adjointes à ce combat dans lequel chaque être humain a sa propre responsabilité pour les générations futures.

         De nombreuses manifestations sont organisées pour récolter des dons afin de poursuivre la lutte et des personnalités du monde du spectacle se joignent pour apporter leur soutien à cette immense organisation.

        Richard Dean Anderson a rencontré Robert F Kennedy Jr lors de l’une d’elles. Connaissant la passion de Richard pour le ski, Robert F. Kennedy Jr l’a invité pour une manifestation en faveur de Waterkepper Alliance en janvier 2000. Ils sont vite devenus très amis et tout à fait sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la défense de l’environnement.

     En 2005, Richard est devenu un membre actif de l’organisation, élu à l’unanimité au sein du Conseil Administratif.

          Humane Sociéty International est l’un des piliers de la protection des animaux dans le monde. Elle mène des campagnes actives pour protéger la faune, réduire et remplacer l’utilisation des animaux dans la recherche scientifique et les tests de produits, lutter contre l’abattage de la vie marine et améliorer les conditions des animaux d’élevage.

      Humane Society International (HSI) est présente sur la quasi-totalité des continents, menant des campagnes dans le monde entier pour aider le plus grand nombre possible d’animaux et sauver ceux qui souffrent d’abus les plus graves, en investissant notre temps, nos efforts et nos ressources de manière à réellement faire la différence. 

 

         Voici quelques unes des organisations (principalement celles qui agissent pour l’environnement) que Richard Dean Anderson soutient depuis plusieurs dizaines d’années. Mais, son engagement pour les causes justes s’oriente tout aussi activement vers la jeunesse et la santé… 

          N’hésitez pas à aller visiter son site internet, pour en savoir plus sur l’homme, l’acteur et l’environnementaliste. 

          Si je m’engage aussi personnellement au sein de Sea Shepherd et Waterkeeper Alliance ci-dessus, je souhaite mettre en lumière les actions d’autres organisations, moins connues mais tout aussi actives et nécessaires, qui agissent pour la protection de nos écosystèmes forestiers dans le monde.

          J’adore les arbres ! Non seulement parce qu’ils sont partout magnifiques et plus sages que nous, mais parce qu’ils ont une vie propre et qu’ils sont, eux aussi, les garants de la pérennité de notre planète. Ils sont les poumons de la Terre. 

          Lorsque l’on sait — depuis les bancs de l’école — que les arbres (et les océans d’ailleurs) contribuent à l’équilibre du bilan carbone sur la planète, le constat est facile à comprendre :

Si le pourcentage « nécessaire » d’arbres baisse => le dioxyde de carbone augmente dans l’atmosphère => le réchauffement climatique s’installe =>la Terre étouffe et la vie s’efface peu à peu !

          Si nous n’arrêtons pas de détruire les forêts, la planète sera irrémédiablement perdue!

          Cœur de Forêt est une Association de loi 1901 française, créée en 2005, qui travaille pour la protection et la valorisation des forêts et des hommes.

Ses actions:

– Reboiser et préserver la biodiversité des écosystèmes forestiers,

– Valoriser les ressources naturelles en les transformant localement en produits à plus forte valeur ajoutée,

– Structurer les filières au profit des petits producteurs pour des échanges commerciaux équitables et transparents,

– Sensibiliser les populations et le grand public aux enjeux liés à la préservation et à la valorisation de la forêt.  

          L’association est financée en grande partie par des entreprises dans le cadre de mécénats d’entreprises, mais elle ne pourrait vivre honorablement sans des dons spontanés.

           Depuis 2010, l’association Cœur de Forêt est bénéficiaire du réseau 1% pour la planète. 1% pour la planète est un mouvement mondial grandissant, qui regroupe près de 1 500 entreprises inversées 1% de leur chiffre d’affaire annuel des associations environnementales. 

          Zéro-déforestation est une action de solidarité en faveur de la préservation des terres autochtones et des peuples anciens.

          Les forêts anciennes renferment un immense stock de carbone, elles vont dégager d’énormes quantités de gaz à effet de serre si on les détruit.

          Chaque hectare de forêt amazonienne sauvé par exemple, outre le fait de protéger des espèces végétales qui nous seront peut-être utiles un jour, permet de stocker 650 tonnes de Carbone, soit 150 années d’émission de CO2, d’une famille française ou 24 millions de kilomètres avec une voiture de petite cylindrée!

          A ce jour, Zero-déforestation a protégé, par décret, 413.446 hectares de forêt primaire en Amazonie. Mais ce n’est pas suffisant. Il ne faut pas relâcher les efforts.

          L’association Zéro-déforestation est aussi bénéficiaire du réseau 1% pour la planète. Elle est également portée par ARUTAM qui soutient les Indiens d’Amazonie dans la défense de leur territoire ancestral.

Pour ces organisations qui comptent sur nous, je me suis engagée à reverser les bénéfices des ventes de mes livres :

Je reverse tous mes bénéfices à “Sea Shepherd”

Je reverse tous mes bénéfices à “Coeur de Forêt”

Je reverse tous mes bénéfices à “Zéro-déforestation”

          Mais je ne m’arrêterai pas là.

          Chaque futur ouvrage que je publierai aura pour emblème une action. Et je compte sur vous pour m’aider, peut-être en achetant mes livres, à faire un petit geste pour aider ceux qui en font de grands pour notre Terre.

          De par le monde — et rien que chez nous en France — de nombreuses associations essaient de défendre les intérêts de notre belle et UNIQUE planète. Prenez le temps de vous informer, de réfléchir à l’avenir de nos générations futures, et dites-vous que TOUS, nous pouvons faire quelque chose… Comme le petit colibri de la légende indienne qui déposait une goutte d’eau avec son petit bec et qui disait « Je fais ma part ».

          Si tous les colibris agissaient de concert, l’immense incendie allumé par notre société de SUR-consommation pourrait être éteint, ENSEMBLE !

           Merci de rester à l’écoute…

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier