Trailer-book, un outil promotionnel pour les auteurs indépendants?

Trailer-book, un outil promotionnel pour les auteurs indépendants?

Depuis quelques temps, les auteurs indépendants se sont approprié de nouveaux outils de communication pour faire connaître leurs écrits : le « trailer-book », terme anglophone comme cela est souvent le cas, ou « bande-annonce de livre », qui est moins clinquant vous en conviendrez.

Les réseaux sociaux sont une excellente alternative à moindre coût qui permet de capter l’attention de potentiels lecteurs qui ne se déplacent pas forcément dans les librairies pour choisir leurs livres de chevet. La magie du net est bienvenue lorsqu’elle est utilisée à bon escient et permet de rester en contact quasi-permanent avec des millions d’internautes, dont l’intérêt pour la littérature peut être motivé. Sites internet perso ou pro, blogs, sites et pages dédiées…ces supports peuvent tout à faire remplir leur rôle de diffusion et de promotion. Certes, l’étendue publicitaire reste centralisée sur les gens qui naviguent eux-mêmes sur la toile, maîtrisent les moteurs de recherche et entretiennent leur propre présence numérique.

Mais il reste toujours les irréductibles « réfractaires » aux systèmes de partages digitaux. Et il s’avère que les amateurs de lecture sont souvent ceux qui bannissent les réseaux sociaux de leur vie. Il est d’autant plus difficile de les atteindre que les auteurs indépendants n’ont pas les moyens promotionnels des maisons d’édition traditionnelles.

Une bande-annonce de livre (trailer-book)
est une petite mine d’or pour les auteurs.

Certains vous diront qu’elle n’apporte rien de plus au choix que feront les visionneurs de ces vidéos. Je répondrai que je ne suis pas tout à fait d’accord. Alors que, souvent, les annonces habituelles (texte + image fixe) ne sont pas lues jusqu’au bout, une vidéo est plus susceptible de maintenir l’intérêt du spectateur jusqu’à la dernière seconde. Elle doit fournir au lecteur les informations succinctes mais les plus importantes en un minimum de temps. Et chaque seconde doit donner envie de regarder la prochaine et ce, jusqu’à la dernière.

Et peut-être vous inciter à poursuivre votre découverte du livre sur le site de l’auteur(e).

Le secret du trailer-book réside dans sa recette,
le dosage parfait entre l’image, le son, le mouvement et les mots.

Je n’ai jamais dit que le cuisinier était un expert inné, connaissant l’équilibre parfait des ingrédients, mais qu’il doit travailler pour s’en approcher le plus possible.

Pour mon ouvrage « Les Gardiens du Sceau »,
Cyril Alberti, vidéaste-monteur,
m’a proposé de réaliser le trailer-book que je vous offre ci-dessous. 

Il avait son idée en tête et je lui ai donné carte blanche. Spécialiste en montage de bandes-annonces de séries et de films (en amateur, mais un amateur de talent), Cyril a opté pour une approche cinématographique à suspense.

Les ingrédients sont : séquences filmées en milieu naturel, bande sonore en fond, voix de l’auteure, mots égrenés au fil de la vidéo, et présentation finale du livre avec lien vers le site de l’auteure et logo du réalisateur de la vidéo.

Et cette forme de promotion ludique voit son potentiel augmenter, avec le partage facilité grâce à des plateformes comme Youtube, Dailymotion ou autres, qui servent de « bases de lancement ». Simple ensuite d’insérer un lien sur n’importe quel support (réseaux sociaux, sites, blogs…) pour que le trailer-book soit visible partout et de manière immédiate.

Ce trailer-book est peut-être un peu long (les « scientifiques » affirment que l’attention d’une personne ne peut être maintenue que sur une durée minime, soit 8 secondes). Mais, une vidéo de 8 secondes ne serait pas un trailer-book ! Et avec le talent et la sensibilité de Cyril, ce trailer-book  vous mène jusqu’à son apogée par des chemins forestiers magnifiques…

Alors, laissez-vous guider
et entrez doucement dans l’atmosphère des
« Gardiens du Sceau »…   

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier